top of page

No Inertia always in Movement

About Crushsion

Background

Dream and reality without a clear border. Working in scientific field, I am able to express my creativity in R&D environment. As an individual, I am not able to express my feeling with direct social interaction and all the emotions needed a way out.

By dealing with different support - music, painting, composition, writing - I am able to work on different time frame - instantaneous, short and mid-term, long term - and express.

You will have image of my deep thought and feelings through those pages

Collection

Storm

Wind and color

Maelstorm

Color of my thoughts

Thought

Image of my feeling

Landscape

Image of my surrounding

Malestorm8_edited.jpg

Collection

Portrait

How I see you

Chaos

Chaos out of order

Esquisse

Trial and error

MondeCouleur

Mon monde est couleur
Je vois les mouvements en couleurs, ces couleurs deviennent une émotion. Cette émotion est
couleur et se transforme en son. Se son se transforme en couleur est devient l’odeur de mon violon
et la texture de ses cordes et le mouvement est recrée, transposé. Texte, chiffre, son, vue, sensation
du toucher, tout est couleur. Une équation mathématique, sa résolution est couleur, un texte, sa
lecture est couleur. Mon monde est ce maelstrom de couleur, complexe, multicolore, de dimension
multiple, en mouvement permanent et changeant. Comment pourrais-je faire comprendre à
quelqu’un ce que je ressens. Même à travers ma peinture, ce n’est qu’un instantanée de ma pensée,
une fraction de seconde capturée.


Mon monde est intense
J’ai une hypersensibilité de mes cinq sens, ce qui engendre un comportement social différent. Par
exemple le toucher, c’est très dur pour moi quand quelqu’un me touche, cela inclut ma propre
personne. Je n’ai pas de sensation du moi et je ressens ce toucher comme venant de quelqu’un
d’autre. Mon hypersensibilité tactile, ce n’est pas quelque chose de désagréable en soi, c’est juste
fort, je peux ressentir la douceur d’un toucher de quelqu’un comme une extase ou alors ressentir
une aversion extrême, je peux aussi ressentir le vent sur ma peau avec une sensualité extrême, et au
contraire certains tissus et texture m’horripile.
J’aime écouter les voix des gens, je recherche les harmoniques dans celles-ci. Les sons forts ne me
dérangent pas, en revanche dans un lieu fermé rempli d’écho, c’est juste trop pour moi, je ne fais pas
de tri et je suis incapable de différencier ce que la personne en face de moi me dit avec les
conversations des gens à deux tables de distance. J’entends tout et cela me demande un gigantesque
effort mental, Je participe à toutes ces conversations et cela me fatigue rapidement. Je me connecte
principalement aux gens à travers le langage, je ne lis pas les visages, je comprends peu les non-dits
et le second degré. Cette situation me stresse énormément socialement si je perds cette possibilité
de comprendre mes interlocuteurs. Sans ce stress sociétal, je me sens bien entouré de sons et j’aime
quand c’est foisonnant et diversifié, dans la musique, dans la nature.
Je renifle tous ce qui m’entoure et je préfère être dans la nature que dans un environnement urbain.
Les transports en commun sont une horreur pour moi, là je ressens jusqu’à l’odeur de maladie de
certaines personnes. Je sens ma propre odeur et ses changements à travers mes humeurs, si je suis
heureux ou effrayé, ou alors stressé. Chez moi les odeurs sont un moyen de me ressourcer, elles sont
aussi des points de repères fort par rapport au monde qui m’entoure. J’adore partir à la chasse aux
champignons, je les chasse à l’odeur et non à la vue.


Mon monde n’est pas linéaire
Le temps, il n’atténue en rien ce que j’ai vécu, il n’y pas de perte de qualité à travers son écoulement.
Ce que j’ai vécu, ressenti, est accessible avec la même intensité, avec et souvent sans contrôle. Donc
parfois je pleure, pour les gens sans raison, pour ma part, je suis juste en train de revivre quelque
chose qui m’a fait souffrir. Là aussi, c’est très stressant socialement.


Mon monde est poème
La pluie, c’est fascinant, je vois chaque détail, je vois les gouttes individuellement tomber comme au
ralenti. J’entends le son qu’elles font quand elles rencontrent une surface, je ressens chaque impact
sur ma peau nue, je sens les odeurs du sol mouillé qui montent et tout cela est transformé en
couleurs dans ma tête, c’est beau, très beau.

Le vent, je vois chaque détail, sa propagation dans l’espace est clairement visible, chaque feuille qui
bouge, chaque brin d’herbe qui bouge. il m’apporte des odeurs, des changements de pression et de
température, il est si riche en information, et là aussi, tout est transformé en couleurs, c’est beau,
très beau.


Je ne changerais mon monde à aucun prix, je suis privilégié, je ressens et expérimente mon
environnement avec une intensité hors du commun, j’ai reçu ce don et j’en suis extrêmement
content.

NEW - Exposition

From September 2023 to January 2024, I am exposing my painting in Lausanne, Galerie Syndrom Artistique

bottom of page